N’ayez plus peur d’échouer au travail

14 juin 2022by Karine GUEVEL0
https://karineguevel.com/wp-content/uploads/2022/06/peur-echec-professionnel.jpg

La peur de l’échec professionnel est un frein à votre carrière. En vous paralysant dans vos actions, elle vous empêche d’exploiter votre plein potentiel et de saisir les opportunités qui s’offrent à vous. Heureusement, vous avez le pouvoir de surmonter cette crainte irrationnelle. Je vous dévoile les 6 conseils que j’utilise avec mes clientes. Ils vous permettront de vous affranchir de vos appréhensions liées au travail, pour mieux réussir professionnellement.

Identifier ses peurs liées à l’activité professionnelle

Si vous souffrez de la peur de l’échec professionnel, la première chose à faire est d’identifier clairement ce qui vous effraie. Avez-vous peur :

D’une personne à l’autre, les conséquences supposées d’un insuccès au travail sont très différentes. En déterminant ce que vous craignez réellement, vous serez mieux à même de combattre votre peur de ne pas réussir.

Apprendre à gérer ses pensées pour surmonter la peur de l’échec professionnel

Vos peurs psychologiques ne sont que le reflet de vos croyances limitantes. Ce sont ces pensées qui tournent en boucle dans votre tête et vous répètent que vous n’y arriverez pas… À force de les entendre, vous finissez par y croire. Car comme le disait Bouddha : « L’esprit est tout. Vous devenez ce que vous pensez. »

Vos pensées négatives vous piègent dans un cercle vicieux. Elles fragilisent votre estime et votre confiance en vous. Pour vous débarrasser de votre peur de l’échec professionnel, vous devez donc déjouer ce piège.

Pour cela, il est important de prendre un temps de silence et de s’arrêter. Venez identifier les pensées qui vous assaillent. Demandez-vous ce qui les a déclenchées. Puis trouvez des pensées alternatives positives pour les remplacer. Voici quelques pistes pour y arriver :

  • Demandez-vous ce que vous dirait votre meilleure amie de cette situation. Et si la situation était inversée, que diriez-vous à votre meilleure amie ? Utiliseriez des termes aussi durs ou seriez-vous plus bienveillante ?
  • Réexaminez la situation à un moment où vous êtes moins stressée. Vos pensées sont-elles toujours les mêmes ?
  • Repensez à une situation qui a été difficile et que vous avez surmontée avec brio. Qu’avez-vous fait ? Retracez le chemin de votre réussite et voyez toutes les qualités que vous pouvez réutiliser dans la situation présente.

Soyez indulgente et juste avec vous-même pour ne pas alimenter votre peur de l’échec professionnel.

Relativiser la portée de ses revers au travail

Quel serait selon-vous le pire des scénarios ? C’est une question que j’aime beaucoup poser en coaching. Elle permet d’arrêter de fantasmer et d’identifier ce qui pourrait « véritablement » vous arriver, si vous connaissiez un échec professionnel. Prenez le temps de vous poser calmement et de regarder la situation avec objectivité. Car une fois que vous aurez une vision claire des risques que vous encourez réellement, vous pourrez mettre en place des actions pour éviter les déconvenues.

Mais surtout, rappelez-vous qu’en business, très peu d’échecs sont réellement fatals. Pour vous aider à prendre du recul, inspirez-vous des plus grands de ce monde qui ont connu des échecs et sont, malgré tout, sortis vainqueurs. La romancière J.K Rowling, par exemple, a essuyé douze refus avant qu’un éditeur accepte de publier Harry Potter. Aujourd’hui, les aventures du petit sorcier sont traduites en 80 langues et plus de 500 millions d’exemplaires ont été vendus à travers le monde…

Comprendre qu’échec et réussite vont de paire

S’il ne pleuvait jamais, on apprécierait moins les jours de soleil. Si nous ne travaillions pas, les vacances auraient moins de saveur. Il en va de même pour l’échec et la réussite. Si votre activité professionnelle ne présentait aucun challenge, vous éprouveriez certainement beaucoup moins de plaisir à l’exercer.

D’ailleurs, il n’y a que ceux qui ne tentent rien qui n’échouent jamais. Tous les autres, sans exception, ont connu des revers plus ou moins graves.

L’important n’est pas tant de ne pas se tromper que de savoir tirer les leçons de ses erreurs. Car en étant pragmatique, vos faux pas vous ont forcément appris quelque chose qui vous a fait grandir. Ne serait-ce qu’en vous évitant de les refaire une deuxième fois !

L’échec n’est qu’une étape dans la réussite d’un projet. Ceux que vous avez déjà rencontrés ont servi à construire votre parcours et vous ont permis d’évoluer personnellement dans votre manière de penser et d’agir. Rappelez-vous de ce que disait Nelson Mandela : « Je ne perds jamais : soit je gagne, soit j’apprends ».

Adopter un mindset gagnant

La peur, quelle qu’elle soit, est une réaction physique (sueurs froides, mains moites, respiration saccadée, maux de ventre…) à un événement extérieur.

Elle devient psychologique dès lors que vous traduisez ces symptômes en pensées négatives. Soit parce que vous les associez à des événements passés désagréables. Soit parce que vous vous projetez dans un futur incertain.

Pour éviter de vous « faire de mauvais films » dans votre tête, il est primordial de vous ancrer dans le moment présent. Pour cela, vous devez faire taire votre petite voix intérieure. Et le meilleur moyen d’y parvenir est de vous recentrer sur vous en :

  • prenant soin de vous ;
  • faisant du sport ;
  • marchant dans la nature…

Surmonter la peur de l’échec professionnel passe également par un mindset gagnant. Travaillez à rester positive en toutes circonstances. Pour cela, entourez-vous de personnes qui seront là pour vous encourager et vous donner de bons conseils.

Se faire accompagner pour vaincre la peur de l’échec professionnel

Si personne dans votre entourage n’est là pour vous supporter, envisagez de vous faire accompagner par un ou une coach. Il n’est jamais facile de reconnaître que l’on a un problème. Et encore moins de demander de l’aide. Mais cette démarche pourrait bien constituer le tournant dont vous avez besoin dans votre carrière.

Je propose un accompagnement pour lever la peur de l’échec professionnel en trois séances de deux heures. C’est un accompagnement très riche, car il se nourrit de mes expériences de chasseur de têtes, d’entrepreneure et de coach business ayant surmonté un burn out.

Lors des séances de coaching, j’associe des techniques corporelles comme l’EFT (Emotional freedom technic ou technique de libération émotionnelle), des méditations et la méthode TIPI (Technique d’identification des peurs inconscientes). Cette approche holistique permet à mes clientes de gagner confiance en elles.

 

La peur de l’échec professionnel n’est pas une fatalité. Vous pouvez la surmonter en :

  • identifiant ce qui vous angoisse vraiment ;
  • remplaçant vos pensées négatives par des pensées positives ;
  • dédramatisant les conséquences d’un éventuel revers ;
  • prenant conscience que l’échec est une étape vers la réussite ;
  • adoptant un état d’esprit positif ;
  • vous faisant accompagner par une coach business.

Si ce dernier conseil vous interpelle, prenez rendez-vous pour que nous en parlions lors d’un appel éclairé offert. Ensemble, nous verrons comment créer votre vie professionnelle épanouissante.

 

Karine GUEVEL

J’accompagne les femmes entrepreneures de leur vie à trouver leur mission d'âme pour qu'elles gagnent en sérénité et en équilibre de vie. Créatrice du programme de coaching « BOSS », je les aide à prendre leur juste place pour devenir des femmes sereines et éclairées, guidées par leur spiritualité.

Laissez un commentaire

Votre adresse email reste confidentielle.

quinze − douze =

https://karineguevel.com/wp-content/uploads/2022/03/logo-karine-couleur-1.svg
https://karineguevel.com/wp-content/uploads/2022/01/Logo_CPF-transparent.png

Réseaux sociaux

Me contacter

Par email : cliquez ici

Par téléphone : 06 99 36 21 12

Copyright by PALLADIUM RESSOURCES 2021. All rights reserved. CGV | Politique de confidentialité

Guide de la femme
sereine et éclairée

Recevez les 7 clefs indispensables pour
devenir cette femmes sereine et éclairée

Oui, je veux le recevoir